20 octobre 2014
   
Partir en Palestine, agir, témoigner, rompre l'isolement : des citoyens avec le peuple palestinien
 
 
 
 
Accueil Informations
 
Imprimer Imprimer la page Partager Partager URL doc Syndiquer tout le site Syndiquer tout le site URL doc
Israël, sous pression, hâte le cas de Khader Adnane devant la Cour suprême (suivi d’un texte de Noam Chomsky)

Romandie news
publié le mardi 21 février 2012.

Israël, sous pression, hâte le cas de Khader Adnane devant la Cour suprême

RAMALLAH (Territoires palestiniens) - La Cour suprême d’Israël a décidé lundi de hâter l’examen de l’appel de Khader Adnane, un prisonnier palestinien en grève de la faim depuis 65 jours pour protester contre sa détention sans inculpation, a annoncé son avocat.

La Cour devait examiner l’appel jeudi mais l’audience a été avancée de 48 heures à mardi à 13H00 GMT à la suite d’une demande de l’avocat de M. Adnane.

Cette décision survient alors qu’Israël est sous discrète pression de la communauté internationale pour faire un geste humanitaire en faveur du détenu palestinien engagé dans la plus longue grève de la faim de l’histoire du conflit.

Son avocat, Jawad Boulos, avait saisi la semaine passée la plus haute institution judiciaire d’Israël du cas de Khader Adnane en raison de la dégradation de l’état de santé du détenu. La Cour avait indiqué qu’elle examinerait l’affaire le 23 février. Un nouvel appel a été fait lundi pour avancer l’audience et la Cour a fixé une nouvelle date à cet effet, a indiqué une porte-parole de la Cour.

Détenu sans charge ni procès, Khader Adnane, 34 ans, a été arrêté le 17 décembre dernier par l’armée israélienne près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, où il a été porte-parole du Jihad islamique. Il est en grève de la faim depuis le 18 décembre et est actuellement hospitalisé —enchaîné à son lit— dans un établissement de Safed, dans le nord d’Israël. Il a pu recevoir ces derniers jours la visite de sa famille et de députés arabes israéliens.

Les autorités pénitentiaires israéliennes ont assuré que l’état du détenu est constamment sous surveillance.

- Grève de la faim de solidarité -

Khader Adnane, boulanger de métier, affirme qu’Israël n’a aucune preuve contre lui et accuse ses interrogateurs de l’avoir maltraité. Un haut responsable palestinien a exhorté lundi la communauté internationale à faire pression sur Israël pour que l’Etat hébreu libère M. Adnane.

J’ai envoyé aujourd’hui des messages à la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, et la chef de la diplomatie de l’Union européenne, Catherine Ashton, et parlé aux représentants de l’UE et de la Chine, a déclaré à l’AFP le négociateur en chef palestinien, Saëb Erakat. Je leur ai demandé d’intervenir au sujet de M. Adnane, a-t-il ajouté. Ils doivent faire pression sur Israël pour le libérer.

L’ONU et l’Union européenne ont fait part de leurs inquiétudes quand à son état de santé. Des associations de défense des droits de l’Homme, dont Amnesty International, Human Rights Watch (HRW) et l’Association pour les droits civiques en Israël (ACRI), ont dénoncé son sort, appelant les autorités israéliennes à le juger ou à le relâcher.

Mais lundi, un porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié Khader Adnane de terroriste dangereux, en dépit du fait qu’il n’a jusqu’ici pas été inculpé. Cet homme est impliqué dans la planification d’activités terroristes contre Israël, a déclaré Ofir Gendelman à l’AFP. Il a affirmé sur Twitter qu’un juge militaire et une cour d’appel militaire le considèrent comme un terroriste dangereux du Jihad islamique.

Les détenus palestiniens en Israël ont décidé d’observer une grève de la faim de 24 heures en solidarité avec Khadner Adnane, selon l’association des prisonniers palestiniens. Des marches et des manifestations sont également prévues mardi dans les Territoires palestiniens.

Selon la loi israélienne, héritée du mandat britannique, un suspect peut être retenu jusqu’à six mois sans inculpation en détention administrative, renouvelable indéfiniment, par les autorités militaires. Quelque 300 Palestiniens sont actuellement en détention administrative, selon le service pénitentiaire.

bur-jjm-feb-agr/

(©AFP / 20 février 2012 21h08)

http://www.romandie.com/news/n/_Isr...

Khader Adnan : « Sa vie est entre nos mains »

Noam Chomsky

S’exprimant aujourd’hui sur Gaza TV News, le Professeur Noam Chomsky a fait la déclaration suivante sur la situation tragique de Khader Adnan, et sur la politique de « détention administrative » par Israël :

« La politique de détention par Israël a été un scandale international pendant de décennies. Le crime est dramatisé, tragiquement, par la grève de la faim de Khader Adnan, actuellement enchaîné à son lit d’hôpital et face à la mort, parce que, selon ses propres termes, "ma dignité est plus précieuse que la nourriture". Sa vie est entre nos mains, et il n’y a pas de temps à perdre. »

Noam Chomsky

20 février 2012

http://gazatvnews.com/2012/02/khade...


Romandie news

Haut   Accueil
 
Ce site offre une vaste information issue de différentes sources et auteurs pour aider le public à se former librement une opinion. Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions de la CCIPPP, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous restons très attentifs à toute proposition de correction.

Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.protection-palestine.org ainsi que celui des traducteurs. Site réalisé par : CCIFP