15 décembre 2014
   
Partir en Palestine, agir, témoigner, rompre l'isolement : des citoyens avec le peuple palestinien
 
 
 
 
Accueil Informations
 
Imprimer Imprimer la page Partager Partager URL doc Syndiquer tout le site Syndiquer tout le site URL doc
L’OMS appelle Israël à assurer l’accès aux soins des détenus palestiniens

AFP
publié le vendredi 11 mai 2012.

JERUSALEM - L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé vendredi Israël à assurer un accès immédiat et approprié aux soins des détenus palestiniens en grève de la faim, y compris en autorisant leur admission dans des hôpitaux civils.

Par ailleurs, le président palestinien Mahmoud Abbas a assuré jeudi soir ne pas avoir de plus grande préoccupation que les prisonniers, lors d’une visite aux familles de détenus dans une tente de solidarité avec les grévistes à Al-Bireh, en Cisjordanie.

L’OMS est extrêmement préoccupée par l’état de santé de plus de 1.600 détenus et prisonniers en grève de la faim, a affirmé l’organisation dans un communiqué publié à Jérusalem.

Elle relève que plusieurs ont cessé de s’alimenter depuis plus de deux mois et qu’un prisonnier souffrant de thalassémie (maladie du sang, NDLR) et détenu sans procès depuis plus d’un an refuse les transfusions nécessaires à sa survie.

L’OMS presse ainsi Israël d’assurer un accès immédiat et approprié aux soins des grévistes de la faim, dont certains sont suivis médicalement en prison, citant notamment l’autorisation de l’hospitalisation des prisonniers nécessitant un traitement médical.

Aucun traitement ou procédure médicale ne doit être entrepris sans (leur) consentement, selon le texte, en référence à une éventuelle alimentation de force. L’OMS plaide en outre en faveur de l’autorisation des visites familiales pour tous les prisonniers, élément essentiel de leur santé mentale.

Le CICR avait demandé mardi à Israël le transfert en hôpital de six grévistes de la faim de longue durée, jugés en danger de mort imminent.

Entre un tiers et près de la moitié des quelque 4.700 détenus palestiniens d’Israël (dont près de 310 en détention administrative) sont en grève de la faim, dont sept depuis plus d’un mois et demi, selon l’administration pénitentiaire, des sources officielles palestiniennes et des organisations humanitaires.

Ils réclament l’abolition de l’isolement carcéral et de la détention administrative, qui permet l’incarcération sans inculpation ni jugement pour des périodes de six mois renouvelables indéfiniment, ainsi que l’autorisation des visites pour les prisonniers originaires de Gaza.

(©AFP / 11 mai 2012 12h30)


AFP

Haut   Accueil
 
Ce site offre une vaste information issue de différentes sources et auteurs pour aider le public à se former librement une opinion. Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions de la CCIPPP, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous restons très attentifs à toute proposition de correction.

Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.protection-palestine.org ainsi que celui des traducteurs. Site réalisé par : CCIFP