21 août 2014
   
Partir en Palestine, agir, témoigner, rompre l'isolement : des citoyens avec le peuple palestinien
 
 
 
 
Accueil Informations
 
Imprimer Imprimer la page Partager Partager URL doc Syndiquer tout le site Syndiquer tout le site URL doc
La 147ème mission toujours empêchée d’entrer dans la Bande de Gaza !

publié le vendredi 20 février 2009.


- Point mort de la négociation pour la fin du blocus contre Gaza
- Lettre ouverte à Mr Kouchner : La France doit intervenir !!

- Soutenez la 147ème mission en envoyant cette lettre au ministère des affaires étrangères, et en vous en inspirant pour écrire à vos élus !


Le régime israélien pousse vers l’impasse la possibilité d’une trêve avec le Hamas, en conditionnant celle-ci à la libération du soldat Gilad Shalit. Cette condition, que même le principal responsable israélien des négociations avec l’Egypte Amos Gilad a qualifié de « pure folie » ruine tous les efforts consentis jusqu’alors pour aboutir à une trêve. Le régime israélien menace même de bombarder la frontière si l’accord obtenu par le gouvernement égyptien et soutenu par les européens est avalisé sans son accord.

C’est dans ce contexte qu’actuellement à Rafah, depuis le 14 février dernier la 147ème mission CCIPPP se retrouve bloquée et empêchée de pouvoir accéder à Gaza. Il s’agit d’une mission psychomédicale et de solidarité au départ de Montpellier et de Paris dont l’objectif entre autres est de rencontrer des psychologues palestiniens du PCHR, association affiliée à la ligue des droits de l’homme, afin d’évaluer les besoins en matière de formation notamment.

Cette mission, malgré une lettre de « recommandation » de l’ambassade de France au Caire envoyée aux autorités égyptiennes n’a pu passer à ce jour la frontière. Or, nous savons qu’une lettre ne suffit pas, et qu’il faut un signal clair de nos autorités concernant le passage de cette mission et concernant d’une manière générale la réouverture des points de passage pour la véritable prison à ciel ouvert qu’est Gaza. La France par votre intermédiaire n’a-t- elle pas promis avant la fin de l’offensive criminelle israélienne d’assurer un « corridor humanitaire » pour la population de Gaza ? Force est de constater que cette France qu’incarne M. Sarkozy et vous-même préfère mille fois envoyer une frégate militaire au large de Gaza plutôt que d’apporter son soutien à sa population meurtrie.

Nous exigeons de votre gouvernement ainsi que de nos hauts représentants :


- d’intervenir immédiatement et activement pour que cette mission, qui attend depuis plusieurs jours à la frontière puisse enfin mener à bien son programme.

- De soutenir clairement toute forme d’initiative politique, médicale, de solidarité ou humanitaire qui permettrait de mettre fin à ce blocus qui ne vise qu’à punir collectivement la population de Gaza pour sa résistance et qui porte par là même atteinte à ses droits les plus élémentaires.

- De retirer immédiatement la frégate militaire actuellement au large de Gaza et de la remplacer par un navire hôpital qui apporte le soutien attendu pour les victimes de la barbarie des dirigeants israéliens.

Merci à toutes et tous de renvoyer cette lettre

en la postant sur le site du Ministère :

en allant sur ce lien : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/navigation_3620/courrier_3884/reaction-actualite-internationale_65924.html

en appelant aux

- 01 43 17 53 53
- 01 43 17 66 99
- 01 43 17 90 00

en écrivant à l’ambassade de France au Caire.

questions@ambafrance-eg.org


Pour suivre et soutenir la 147ème Mission, cliquez aussi sur ce lien :



Haut   Accueil
 
Ce site offre une vaste information issue de différentes sources et auteurs pour aider le public à se former librement une opinion. Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions de la CCIPPP, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous restons très attentifs à toute proposition de correction.

Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.protection-palestine.org ainsi que celui des traducteurs. Site réalisé par : CCIFP